Cérémonie mortelle – Howard Avedis (1983) – Critique

USA - 1983 - Howard Avedis
Titres alternatifs : Mortuary
Interprètes : Mary Beth McDonough, David Wallace

Dans Cérémonie Mortelle, Christie Parson est persuadée que son père a été assassiné et quand sa mère se remarie, elle commence à la soupçonner. Le petit ami de Christie quant à lui est convaincu que son meilleur ami a été tué par le propriétaire des pompes funèbres qu’il pense être à la tête d’une secte pratiquant la magie noire. Les deux adolescents tentent de prouver leurs dires, mais en creusant trop, ils finissent par attirer une étrange créature qui pourfend tous ceux croisant son chemin.

Une intrigue qui fourmille de fausses pistes

cérémonie mortelle
cérémonie mortelle

CÉRÉMONIE MORTELLE est le titre français de MORTUARY, à ne pas confondre avec le film de Tobe Hooper. Le réalisateur et scénariste est Howard Avedis qui travaille une nouvelle fois avec son épouse Marlene Schmidt. La comédienne principale, Mary Beth McDonough, est une habituée des séries télé Ce qui est aussi le cas de David Wallace qui incarne le héros. On remarque plus la présence d’un Bill Paxton alors au tout début de sa carrière. Il incarne un jeune homme timide amoureux de l’héroïne. Lynda Day George occupant le rôle de la mère de Christie s’est fait connaître avec la série Mission impossible. Christopher George quant à lui, a une longue carrière sur le grand écran dans des rôles secondaires patibulaires. Il joue l’inquiétant patron des pompes funèbres. C’est malheureusement son dernier rôle, puisqu’il est mort juste après. Enfin, citons Michael Berryman qui apparaît dans la bande-annonce. Celle-ci n’a cependant pas grand-chose à voir avec l’intrigue du film puisqu’on y voit un fossoyeur emporté dans la tombe par un revenant.

Serait-ce l’assassin ? Le film essaie tout du moins de nous le faire croire. En effet, le scénario ne cesse de jouer avec le spectateur comme avec les personnages. S’agit-il d’un film fantastique ? Le meurtrier est-il un spectre ? Un revenant invoqué par des sorciers de cette fameuse secte ? Ou bien est-il un assassin de chair et de sang jouant avec la crédulité des personnages ? Le réalisateur utilise autant les codes du genre fantastique que ceux du slasher. Les cinéphiles reconnaîtront quelques références au giallo avec des scènes très visuelles, notamment lorsque le tueur entre en action, mais également des références à des séries B satanistes. Ce mélange va offrir au film une atmosphère assez originale pour un long métrage horrifique.

Un jeune Bill Paxton en jeune homme maladroit

cérémonie mortelle
cérémonie mortelle

Une autre particularité de CÉRÉMONIE MORTELLE, c’est l’aspect psychanalytique. Christie semble avoir un Œdipe féminin, elle a un lien si fort avec son père qu’on peut se demander si elle n’en est pas amoureuse. Ses accusations envers sa mère soulignent cela. Ce n’est pas le seul personnage ayant un trouble psychique notable dans le film. Ce qui est intéressant, c’est justement que cette thématique est développée durant le troisième acte, moment où le film adopte un autre point de vue. En plaçant sa caméra du côté de la menace le réalisateur dévoile au spectateur les motivations du tueur. D’ailleurs le final est à souligner, tant par son aspect graphique que par son côté macabre qui n’est pas sans rappeler la fin (attention spoiler) de HAPPY BIRTHDAY TO ME.

Les amateurs de série B horrifique des années 80 apprécieront CÉRÉMONIE MORTELLE avec son image baroque lorgnant vers le gothique à mesure qu’on s’avance dans le film, sans négliger un aspect disco quand on est du côté des jeunes héros. À cela s’ajoute la composition de John Cacavas qui mêle des sonorités tragiques et effrayantes, de la musique classique et de la pop des années 80, participant de beaucoup à l’atmosphère particulière du film.

Achetez chez Metaluna

Test DVD et Bluray chez Sin’Art

Bande annonce :


- Article rédigé par : Sophie Schweitzer
- Ses films préférés : Le bon, La brute et le Truand, Suspiria, Mulholland Drive, Les yeux sans visage, L'au-delà - Ses auteurs préférés - Oscar Wilde, Sheridan LeFanu, Richard Mattheson, Stephen King et Poppy Z Brite

anciens numéros de sueurs froides
Votre soif de lecture n'est pas rassasiée ?
Téléchargez les anciens numéros de Sueurs Froides

Inscrivez-vous à la liste de diffusion de Sueurs Froides et accédez au téléchargement des anciens numéros de Sueurs Froides :

  • une tranche d'histoire du fanzinat français
  • 35 numéros
  • de 1994 à 2010
  • un index est disponible pour chercher un film ou un dossier
  • près de 1800 films critiqués

Share via
Copy link
Powered by Social Snap