Décadence

Alfred, René et Arthur vivent dans les montagnes avec Yves, âgé de 13 ans, qu’ils considèrent comme leur fils adoptif. Ils l’ont kidnappé à l’âge de 4 ans lors d’une promenade en forêt après avoir tué sauvagement ses parents. Ces trois hommes sont des psychopathes et élèvent Yves à leur façon en lui apprenant à aimer le mal, à suivre la voie de Satan et à infliger la souffrance.
Anne et Frédéric se promènent dans les montagnes. Anne se tord la cheville. Tandis que Frédéric part chercher de l’aide, Anne est témoin d’un meurtre, puis agressée par le meurtrier. Aidé par trois hommes du village, le couple se lance à la recherche des trois tueurs des montagnes. Un massacre effroyable suit, des scènes de torture se succèdent, et les trois psychopathes se régalent de la souffrance qu’ils infligent.
Ce second film de Jean-Clément Gunter est en quelque sorte un vrai retour aux sources du film de survival des années 80. Le film commence par nous décrire le parcourt de ces personnes et le pourquoi du comment ils sont devenus ainsi. Ensuite nous assistons au massacre d’un couple qui se fait étrangler et au kidnapping de leur fils. Ces tueurs vont dès lors le former au métier de tueur et l’initier à la vénération de Satan. Bien des années plus tard, les massacres recommencent et nous assistons à un festival de meurtres tous plus violents les uns que les autres (coups de couteau, scalps, on en passe et des meilleures).
Le gros problème du film est le jeu des acteurs qui reste très amateur. Malgré ce défaut, DECADENCE est vraiment très sympathique. Son scénario classique est très rentre dedans et les effets spéciaux très convaincants. Les nostalgiques des films de survival des années 80 ne seront pas déçus.
En guise de bonus, le dvd comporte un making of, la bande-annonce du film et de LA FORET DES DEMONS ainsi qu’un bêtisier.