Heroes The Battle At Lake Changjin

Chine - 2021 - Chen Kaige, Dante Lam, Tsui Hark
Titres alternatifs : Battle at lake Changjin
Interprètes : Wu Jing, Jackson Yee, Duan Yihong, Zhu Yawen, Li Chen, Elvis Han

Réécrire l’Histoire au cinéma n’a rien de nouveau. Les Etats-Unis l’ont fait à de nombreuses reprises, que ce soit avec la guerre du Vietnam ou plus récemment d’Afghanistan. Cependant, quand la Chine se lance dans l’exercice, elle ne fait pas les choses à moitié. Heroes The Battle At Lake Changjin est un projet initié par le gouvernement chinois, et fait partie d’une démarche de réécriture de la guerre de Corée qui perdure depuis longtemps, comme le prouve the Memorial of the War to Resist US Aggression and Aid Korea et sa vision évolutive de la dite guerre.

Pour mener à bien le scénario co-écrit par le réalisateur et scénariste Jianxin Huang, trois réalisateurs vétérans sont engagés. Tsiu Hark tout d’abord, est habitué des projets patriotiques, mais dans lesquels il avait pu auparavant injecter un peu de subversion, comme dans son magnifique La Bataille de la montagne du tigre. Dante Lam est, lui aussi, un réalisateur de films d’action (The Viral factor ou The crash, pour ne citer qu’eux). Et Chen Kaige, réalisateur d’Adieu ma concubine ou encore de l’Empereur et l’assassin complète ce trio particulièrement alléchant.

Heroes The Battle At Lake Changjin

Ces trois réalisateurs sont nantis d’un budget plus que conséquent estimé à 200 millions de dollars, ainsi que de nombreux figurants issus de l’armée chinoise (le gouvernement a l’habitude de soutenir de la sorte les projets qui lui plaise). Ils livrent une fresque de près de trois heures, narrant l’entrée dans le conflit de l’armée de libération chinoise lors de la guerre de Corée, en réponse au comportement de l’armée américaine, qui n’hésite pas, pour livrer sa guerre éclair, à envahir les terres chinoises.

Heroes The Battle At Lake Changjin, comme souvent avec les fresques historiques ou guerrières, prend le temps de camper ses personnages et de présenter les objectifs. Les protagonistes importants sont bien décrits et incarnés mais, pour servir le propos qui est d’offrir un récit patriotique au possible, ils se révèlent terriblement caricaturaux. Les Américains sont imbus d’eux-mêmes et arrogants, jusqu’à finalement reconnaître la valeur des soldats chinois et leur témoigner le respect qu’ils méritent devant le sacrifice hallucinant qui les mènera à la victoire. Les Chinois, peu importe leur grade et leur rang, ont à cœur de défendre leur patrie, de sauver leurs camarades, et sont prêts à tous les sacrifices pour y parvenir.

Faire tout péter avec classe !

Heroes The Battle At Lake Changjin

Et en ce qui concerne les actes de bravoures et de sacrifices, ils vont être servis, et le talent certain des trois réalisateurs aux commandes, de même que le budget, explose à l’écran, faisant de Heroes The Battle At Lake Changjin un spectacle assez hallucinant. Nous assistons à des bombardements menant à des explosions de train, des duels de char dans un village se faisant détruire au passage, des combats mano à mano à la baïonnette, le tout ne lésinant jamais sur les effusions de sang et les coups qui font mal. Tsui Hark, Dante Lam et Chen Kaige ont à cœur de livrer un spectacle total mais aussi d’offrir des situations aussi variées qu’époustouflantes. Que ce soit ce moment tendu où les soldats chinois essaient de faire le mort pendant que des arrogants aviateurs américains les mitraillent depuis le ciel, ou la fuite du train avant un bombardement spectaculaire, ou encore cette longue séquence dans un village autour de la prise d’une tour radio, le spectateur est immergé dans l’intensité de l’action. Et quand la caméra prend le temps de se poser, quand le rythme ménage des pauses, c’est pour mieux montrer le courage des soldats chinois, qui, transis de froid, se contentent de patates gelées mais ne perdent pas le sourire car ils savent qu’ils œuvrent pour un destin plus grand, la Nation.

Heroes The Battle At Lake Changjin

Il est vrai que la démarche du film, qui consiste à livrer une ode à la gloire du gouvernement chinois, est dérangeante, surtout si l’on sait qu’il est compliqué, en Chine, de critiquer ce genre de projet (l’ancien journaliste Luo Changping a ainsi eu des problèmes avec la justice). Mais, face à un déferlement guerrier d’une telle maestria, impossible de ne pas prendre plaisir au film. Il est d’ailleurs dommage que nous n’ayons pas eu la chance de bénéficier d’une sortie en salles. Les spectateurs ne s’y sont d’ailleurs pas trompés, et Heroes The Battle At Lake Changjin fut un véritable succès populaire de l’année 2021. Le film a d’ailleurs eu droit à une suite, toujours réalisée par les trois mêmes personnes, sortie en Chine en février 2022.


- Article rédigé par : Yannik Vanesse
- Ses films préférés : Terminator 2, The Thing, Mad Max Fury Road, Heat, Conan le barbare