Rétrospective Riccardo Freda à la Cinémathèque

La rétrospective aura lieu à la Cinémathèque française de Paris (13ème) du 30 juin au 1er août. Ce sera l’occasion de revoir (en 16 et souvent en 35 mm) la quasi-intégralité de l’oeuvre de Riccardo Freda soit une bonne trentaine de films. Inutile de présenter le « maestro » du cinéma populaire italien qui a su comme personne travailler sur des genres dédaignés par l’intelligentsia (le roman feuilleton, le film de cape et d’épée, le mélo…) en les nourrissant discrètement de sa propre culture (celle des arts majeurs comme la peinture ou la sculpture qu’il a pratiquées avant de travailler pour le cinéma). L’occasion aussi de voir de vaies raretés (« Le fils de d’Artagnan », son « Spartacus » de 1953, »Beatrice Cenci »..) ou d’admirer entre autres sa muse Gianna Maria Canale et les immenses yeux de Barbara Steele sur grand écran! Une certaine idée du bonheur…