Schramm

Allemagne - 1993 - Jörg Buttgereit
Interprètes : Florian Koerner Von Gustorf, Monika M., Micha Brendel, Carolina Harnisch

SCHRAMM est le dernier film du réalisateur allemand Jörg Buttgereit, principalement connu pour ses deux NEKROMANTIK. Après le tournage de NEKRO¬MANTIK 2, Jörg Buttgereit a eu un ulcère et avait alors décidé d’aborder plus calmement son prochain film, mais force est de constater, qu’il n’a pas une nouvelle fois fait les choses à moitié. Dès les premières images on reconnaît le style du réalisateur qui nous dévoile un univers contemporain décadent, sale, pessimiste. Pourtant, à l’annonce du sujet du nouveau film de Jörg Buttgereit, certains restèrent perplexes. En effet, après avoir axé ses films sur des sujets originaux, le suicide, la nécrophilie, Jörg Buttge¬reit s’attelait au psycho-killer. Mais, il faut admettre que Jörg Buttgereit, a réussi avec un sujet classique à être original. L’histoire raconte les derniers jours d’un maniaque sexuel, Lothar Schramm (Florian Koerner von Gustorf), amoureux de sa voisine, prostituée (Monika M.). Jörg Buttgereit nous montre la banalité du mal: Schramm, ¬ qui sous ses apparences d’homme ordinaire, inoffensif, n’ar¬rive pas à s’adapter à la société, et porte son affection aux objets morts, que ce soit sa poupée gonflable ou les témoins de Je¬hovah qu’il assassine.

Jörg Buttgereit s’est au¬jourd’hui imposé comme le repré¬sentant le plus important du cinéma alternatif, celui qui dit non aux lieux communs et qui n’hésite pas à montrer les choses comme elles sont. On voit bien avec SCHRAMM que la technique et les moyens se sont développés depuis NEKROMANTIK en 1986. Mais l’auteur reste fidèle à lui-même, il utilise ses nouvelles possibilités pour améliorer son style. Certaines images sont absolument superbes, et la musique, comme toujours chez Jörg Buttgereit, est soignée et très bien choisie car elle sied tout à fait aux événements qu’elle souligne.

En 2019, SCHRAMM a été programmé à Offscreen, en présence de son réalisateur à qui tout un module thématique était dédié.


- Article rédigé par : André Quintaine
- Ses films préférés : Frayeurs, Les Griffes de la Nuit, Made in Britain, Massacre à la Tronçonneuse, Freaks