The Myth

Hong Kong - 2005 - Stanley Tong
Interprètes : Jackie Chan, Hee-seon Kim, Tony Leung Ka Fai, Mallika Sherawat

Si Jackie Chan en a déçu plus d’un en jouant dans de pathétiques productions hollywoodiennes (LE MEDAILLON, LE SMOKING, LE TOUR DU MONDE EN 80 JOURS pour ne citer que ceux-là), il faut reconnaître qu’il a surpris beaucoup d’entre nous avec NEW POLICE STORY, projet marquant son retour tant attendu par les fans du côté de HK. Car en dépit d’une romance mal traitée, ce nouvel épisode de la saga était quand même bien prenant. Hélas, on aurait aimé en dire autant de ce métrage de Stanley Tong, réalisateur ayant déjà dirigé Jackie Chan sur POLICE STORY 3 et 4…
THE MYTH raconte les péripéties de l’archéologue Jack Chan qui, étrangement, n’arrête pas de rêver d’un général de la dynastie Qin devant protéger une princesse coréenne, future concubine de l’empereur. Intrigué, Jack Chan demande alors à son ami physicien William d’effectuer des recherches à propos d’anciennes rumeurs et légendes afin d’élucider les mystères de ses songes. Mais petit à petit, le rêve rejoint la réalité (à moins que ce ne soit l’inverse…) et le spectateur suit d’un côté Jack Chan et de l’autre le général Meng-Yi, tous deux incarnés par Jackie Chan bien sûr…
Rien de bien neuf là-dedans donc. Les aventures de Jack Chan rappellent très vite INDIANA JONES voire le très anecdotique Dr WAI, dans lequel Jet Li jouait un archéologue faisant des rêves étranges… Le héros de LE MARIN DES MERS DE CHINE n’étant plus tout jeune, il cède sa place à des doublures aux détours de quelques scènes. Bien loin le temps où il faisait lui-même toutes ses cascades… Quant aux effets spéciaux, on ne peut malheureusement pas dire qu’ils jouent en la faveur du film. Il est ainsi regrettable de constater que THE MYTH accuse un manque flagrant de moyens, décrédibilisant par là même le général Meng-Yi qui n’apparaît pas aussi sanguinaire qu’il devrait. Car toutes ces giclées de sang numériques sont vilainement incrustées et font plus rire (jaune) qu’elles n’impressionnent.
Certes, tout n’est pas noir non plus dans ce Stanley Tong et l’amateur de kung-fu comédie appréciera particulièrement la séquence où Jackie Chan vient en aide à la ravissante princesse indienne incarnée par Mallika Sherawat. Un passage cocasse rappelant les beaux jours de l’acteur durant lequel les protagonistes combattent sur un tapis roulant plein de colle, ce qui n’est pas sans poser quelques problèmes d’équilibre… Mentionnons également la scène de combat où William et Jack Chan utilisent le décor pour s’en sortir, une scène bien rythmée qui fait mouche de par son humour de répétition typiquement asiatique…
Mais deux ou trois coups d’éclats ne suffisent pas à combler les nombreuses carences du métrage qui, reconnaissons-le, devient indigeste lors de sa deuxième moitié. Les visuels des scènes finales sont même carrément affreux et font penser au catastrophique LE TALISMAN avec Michelle Yeoh : effets spéciaux cheap au possible, fonds bleu plus que voyants, usage gratuit des câbles en finissent d’achever le spectateur… C’est vraiment dommage car les 45 premières minutes passent bien et laissent espérer un divertissement de bonne facture. Mais le pitch ne date pas d’hier et les idées sont moins développées qu’avortées. THE MYTH nous laisse donc sur notre faim et il ne nous reste plus qu’à espérer que Jackie Chan revienne au film d’action made in HK une fois pour toutes, comme il avait commencé de le faire avec NEW POLICE STORY…


- Article rédigé par : Michaël Guarné