The necessary death of Charlie countryman

USA – Roumanie - 2013 - Fredrik Bond
Titres alternatifs : Charlie countryman
Interprètes : Shia LaBeouf, Evan Rachel Wood, Mads Mikkelsen

Au chevet de sa mère mourante, Charlie lui jure qu’il se prendra en main et, sur les conseils de la moribonde, part en voyage à Bucarest. Dans l’avion, il fait la connaissance de son compagnon de rangée, un musicien de l’orchestre national de Bucarest… qui décède en plein vol. Ayant recueilli les dernières paroles et volontés du mort, il rencontre bientôt Gabi, fille du musicien décédé et elle-même membre de l’orchestre, dont il tombe instantanément amoureux. Problème, la jeune femme veut se séparer de Nigel, son dangereux voyou de mari, projet que ce dernier goute modérément. Et Charlie ne fait sans doute pas le poids pour la protéger.

Programmé en début du 32e Festival du Film fantastique de Bruxelles, THE NECESSARY DEATH OF CHARLIE COUNTRYMAN fait partie de ces agréables surprises, un film dont on n’a pas entendu parler, dont on n’attend rien et qui se révèle donc à la vision.

Doté d’une très belle photographie, THE NECESSARY DEATH OF CHARLIE COUNTRYMAN emporte la mise grâce à son scénario glissant ça et là quelques notes d’humour parfaitement maitrisées et qui emportent l’adhésion de la salle, tel le running gag par lequel tout le monde demande à Charlie s’il ne voulait pas se rendre à Budapest plutôt que Bucarest.

Shia Laboeuf est parfait dans le rôle de l’étranger un peu timoré et parfaitement gauche, et nous surprend à s’éloigner avec bonheur des blockbusters auquel on le cantonne trop souvent. La même année, il poursuit d’ailleurs la diversification de son image en se mettant au service du NYMPHOMANIAC de Lars Von Trier. Mads Mikkelsen fait son Mads Mikelsen, le casting sonne juste.

Les éléments fantastiques sont vraiment parcimonieux – une ou deux visions de Charlie –, le film tend plus vers la comédie romantique que le film de genre, mais plaira pourtant à coup sûr aux amateurs de ce dernier.

Pas de mystère, le titre et la séquence d’ouverture avec un Charlie suspendu dans le vide et menacé d’un pistolet nous laissent deviner le funeste destin qui l’attend au terme de son équipée roumaine.

Frederik Bond signe une ode à l’urgence de vivre et non de se laisser vivre. Il invite à s’investir dans une relation amoureuse, quitte à en payer le prix fort.

THE NECESSARY DEATH OF CHARLIE COUNTRYMAN sort en salles en France le 14 mai 2014.


- Article rédigé par : Philippe Delvaux
- Ses films préférés : Marquis, C’est Arrivé Près De Chez Vous, Princesse Mononoke, Sacré Graal, Conan le Barbare


=> Pour prolonger votre lecture, nous vous proposons ce lien.