The Neighbours

USA - 2008 - Melanie Orr
Titres alternatifs : Grindstone Road
Interprètes : Fairuza Balk, Greg Bryk, Walter Learning, Joan Gregson, Dylan Authors...

Suite à un accident qui a plongé leur fils dans le coma, un couple emménage dans une maison isolée à la campagne afin de prendre un nouveau départ. A peine installée et faisant connaissance avec le voisinage, la femme, Hannah, découvre les secrets que renferme leur nouvelle maison.

Avec cette prédominance des esprits frappeurs dans le cinéma fantastique, on oublie vite que l’une des caractéristiques des fantômes est d’être de simples messagers de l’au-delà. Effectivement, si les formes ectoplasmiques des défunts restent à nos côtés, ce n’est pas seulement pour nous accabler d’une malédiction, mais aussi pour nous apporter une aide précieuse. Tel est le cas dans SIXIEME SENS (THE SIXTH SENSE) de Shyamalan et INTUITIONS (THE GIFT) de Sam Raimi, des longs-métrages où les relations entre les individus, malgré les apparences, sont plus importantes que l’existence d’une réalité dans laquelle coexistent défunts et vivants : un jeune garçon qui souffre de ne pas pouvoir révéler ce qu’il voit, effrayé par le regard des autres, et une jeune femme, au don médiumnique, harcelée par ses voisins.
Dès lors, le long-métrage de Melanie Orr se rapproche davantage d’un récit psychologique que d’un film à grand spectacle. Le ton est même plus proche du LES AUTRES (THE OTHERS) d’Alejandro Amenábar (et par conséquent de la nouvelle LE TOUR D’ECROU (THE TURN OF THE SCREW) de Henry James) puisque Orr dresse le portrait d’une femme et de ses tourments. Les personnages de ces trois œuvres (THE NEIGHBOURS, LES AUTRES et LE TOUR D’ECROU, donc) ont ainsi pour similitude de se sentir persécutés par des visions ou manifestations de toutes sortes dans leur propre demeure. D’une manière semblable à Amenábar, nous assistons chez Orr à une tension dramatique où la santé mentale du personnage est en jeu : Hannah perd-elle la raison ? Ou voit-elle vraiment des fantômes ? Tout cela au moyen de scènes frappantes, comme les rêves de la jeune femme, ou d’autres plus minimalistes, comme celle où elle est faussement accusée d’avoir accroché un tableau.
Par la suite, le récit se double d’une enquête policière, à l’instar de SIXIEME SENS et de INTUITIONS, où les défunts tentent de dénoncer leurs meurtriers. Ici, la jeune femme s’évertue à comprendre les événements qui se sont déroulés chez elle, en cela, elle emboîte le pas à l’enfant du film de Shyamalan et à la médium chez Raimi et l’on voit Hannah mener ses recherches tout en côtoyant ses voisins et la population de la petite bourgade. A cet égard, on salue le travail de photographie qui parvient à mettre en valeur une ambiance bucolique des plus plaisantes. Néanmoins, on note un léger bémol sur la description de ses investigations, celles-ci ayant tendance à prendre le dessus sur le versant psychologique, même si la partie concernant les recherches en découle : la jeune mère se remémore une partie de sa propre enfance qu’elle avait occultée. A partir de ce moment, le long-métrage devient de plus en plus mécanique et les rebondissements commencent à perdre en intensité, jusqu’à devenir grand-guignolesques.
Dès lors, après un démarrage intéressant, THE NEIGHBOURS pêche par une écriture en mode automatique. Malgré tout, grâce à la solidité de l’interprétation (Fairuza Balk, qui a bien grandi depuis DANGEREUSE ALLIANCE, parvient sans peine à porter le film sur ses épaules) et à une mise en scène efficace, ce film de Melanie Orr est une agréable surprise.


- Article rédigé par : André Cote
- Ses films préférés : Dark City, Le Sixième Sens, Le Crime Farpait, Spider-Man 3, Ed Wood


=> Pour prolonger votre lecture, nous vous proposons ce lien.
anciens numéros de sueurs froides
Votre soif de lecture n'est pas rassasiée ?
Téléchargez les anciens numéros de Sueurs Froides

Inscrivez-vous à la liste de diffusion de Sueurs Froides et accédez au téléchargement des anciens numéros de Sueurs Froides :

  • une tranche d'histoire du fanzinat français
  • 35 numéros
  • de 1994 à 2010
  • un index est disponible pour chercher un film ou un dossier
  • près de 1800 films critiqués

Share via
Copy link
Powered by Social Snap