Le Pionnier de l’espace

Angleterre - 1959 - Robert Day
Titres alternatifs : First Man Into Space
Interprètes : Marshall Thompson, Marla Landi, Bill Edwards

Les Etats-Unis font de nombreuses tentatives en vue de voyager hors de l’atmosphère terrestre. Au sein de l’équipe, deux frères ont des rapports tendus. Le militaire chapeautant le projet trouve en effet que son frère est trop téméraire et devrait respecter plus strictement les ordres. N’en faisant qu’à sa tête, le pilote, qui rêve d’être le premier homme à aller dans l’espace, prend, lors d’un de ces essai, beaucoup trop de risques, et disparaît. Ses collègues le pensent perdu, loin de la Terre, mort. Mais des meurtres commencent à être commis dans la campagne alentours.

Robert Day est un réalisateur prolifique. Il a déjà une série télévisée à son actif (« The Buccaneers ») et plusieurs films quand il se lance dans la réalisation du PIONNIER DE L’ESPACE. Il réalisera par la suite, entre-autre, plusieurs films autour du personnage de Tarzan, et continuera de tourner jusqu’au début des années 1990, réalisant entre-autre beaucoup de téléfilms. Il faut trois scénaristes pour s’occuper de l’histoire du PIONNIER DE L’ESPACE et de son script, John Croydon, Charles F. Vetter et Wyott Ordung. Les deux frères sont incarnés par Marshall Thompson et Bill Edwards, mais il serait dommage d’oublier l’élément féminin, incarné par la charmante Marla Landi.

En 1969, l’homme pose la première fois le pied sur la Lune. Mais il a de tout temps rêvé à ce qui se cachait au-delà des frontières de la Terre, et l’a souvent exprimé à travers son art. Il est intéressant de voir des films de science-fiction extrapolant ce qui se trame au-delà de ce qui est connu, car les scénaristes et réalisateurs se permettent alors des théories qui peuvent paraître surprenantes à présent mais, par leur côté désuet, révèlent souvent des films attachants et intéressants. LE PIONNIER DE L’ESPACE est de ceux-ci. Bien que se déroulant exclusivement sur Terre (ou dans la navette d’essai qui finira par disparaître avec son pilote), le film traite de ce qui se cache dans l’espace et comment cela peut affecter l’homme.
Il passe ainsi beaucoup par ses dialogues et peu par l’action, sauf lors de son final. Cependant, le duo d’acteurs, excellent, et la durée assez courte du film, évitent tout ennui, les personnages étant attachants. Que ce soit les deux frères, très différents, la petite-ami de notre pilote, ou le scientifique qui surveille tout ça, tous ont une personnalité bien dessinée. La petite durée du film, cependant, ne fait qu’esquisser le trio amoureux du film. En effet, le personnage joué par Marla Landi est amoureuse du pilote mais, quand il disparaît, son frère, resté sur Terre, lui rend souvent visite pour la soutenir et discuter de l’homme qu’ils ont tous deux perdus (mais aussi pour étudier certains éléments troublants lors des meurtres qui ensanglantent la région). Et s’il est évident lors de ces visites que notre militaire survivant n’est pas insensible au charme de la jeune femme, et que celle-ci apprécie ses visites, cela n’apporte rien lors du final, les sentiments n’étant que trop légèrement esquissé, et auraient mérités d’être un peu plus creusés.
Mais ce n’est qu’un détail, et LE PIONNIER DE L’ESPACE se révèle très intéressant. Dans sa première partie, il déploie son mystère et ses théories sur ce qui se trouve dans l’espace, et le final transforme l’œuvre en film de monstre, mais, malgré la violence et les mises à mort, apporte une conclusion triste à une créature magnifiquement pathétique.
LE PIONNIER DE L’ESPACE est donc un excellent film de science-fiction, certes désuet mais passionnant, qui mérite amplement le détour.


- Article rédigé par : Yannik Vanesse


=> Pour prolonger votre lecture, nous vous proposons ce lien.